Le jeu de la marelle : de la terre au ciel !

La marelle est un jeu très ancien déjà connu au moyen-âge ! C’est une star des cours de récréation et les enfants vont adorer que tu reproduises une marelle chez toi. En plus, il permet d’apprendre à compter et favorise l’équilibre et la motricité. Ce jeu convient à des enfants à partir de l’âge de 5 ans environ. Le nombre de participants n’est pas limité.

De quoi a-t-on besoin pour jouer à la marelle ?

En extérieur, on dessine traditionnellement la marelle au sol à l’aide d’une craie. Il est aussi possible de dessiner ses formes avec un bâton sur une surface terreuse. En intérieur, délimite les cases de la marelle avec du scotch, par exemple. Nous te fournissons en téléchargement le modèle que tu dois dessiner.
Une autre solution est de te procurer une marelle dessinée sur un tapis. Il en existe de nombreuses versions et tu en trouveras une sélection en bas de cette page. Enfin, munis-toi d’un caillou ou d’un petit objet pour chaque joueur. 

Comment jouer à la marelle ?

Le principe est d’atteindre le ciel en lançant son caillou dans chaque case, les unes après les autres.
Au début du jeu, chacun se place sur la case terre. Le premier joueur lance son caillou sur la case 1 sans toucher les traits de la marelle. S’il échoue, il passe son tour et le joueur suivant tente de lancer son caillou à son tour. S’il réussit, il doit parcourir la marelle à cloche-pied sur les cases 2 et 3, puis chaque pied en même temps sur les cases 4 et 5, puis à nouveau à cloche-pied sur la case 6, et les pieds sur chaque case 7 et 8. Il fait ensuite volte-face en sautant sur les mêmes cases et reproduit le parcours inverse en s’arrêtant sur un pied à la case 2. Il doit alors s’emparer de son caillou au sol sur la case 1. Puis atteindre la terre en sautant par-dessus la case 1 à cloche-pied.
Si le joueur échoue dans son parcours, c’est-à-dire si son pied touche une ligne ou s’il pose le second pied par terre sur les cases où il doit être à cloche-pied, il s’arrête et passe son tour. Il laisse son caillou sur la case où il a échoué et reprendra son parcours à la case terre au tour suivant. S’il réussit, il reproduit le même procédé en lançant son caillou sur la case 2 et le ramasse en se tenant sur la case 3 au retour, et ainsi de suite.
Le gagnant est le premier à pouvoir lancer son caillou dans la case ciel et à terminer ce dernier parcours sans encombre.

Des variantes de la marelle

Les variantes sont moins connues, mais elles sont nombreuses et permettent de changer un peu les habitudes. Retrouve pour chaque variante le dessin qui lui correspond à télécharger.

La marelle des petits

Adapte les règles du jeu de la marelle classique pour les plus jeunes enfants. Au lieu de sauter à cloche-pied sur les cases 1, 2, 3 et 6, la consigne peut être de sauter à pieds joints, par exemple.

La marelle chantée

Pour corser un peu l’exercice, chaque joueur doit chanter en faisant son parcours. Il passe son tour s’il n’y arrive pas ou mal !

La marelle escargot

Au lieu de dessiner une marelle classique de la terre au ciel, elle devient un escargot. Cette variante est aussi appelée « marelle en colimaçon » ou « marelle ronde ». Dessine une spirale composée de 15 cases. Le principe du jeu est de parcourir les 15 cases à pieds joints ou à cloche-pied, avec les mêmes règles du lancer de caillou que pour la marelle classique.

La marelle croisée

Selon le dessin à télécharger ci-contre, le départ s’effectue à partir de la case A. Le joueur doit lancer son caillou dans la case 1 pour commencer. Il saute à cloche-pied de A en B, puis à pieds joints dans la case 2, puis la 1 à cloche-pied. Il poursuit en sautant à pieds joints en case 3 (en sautant la case 2), puis à cloche-pied en case 2. Puis à pieds joints dans la case 4 et à cloche-pied dans la case 3, et ainsi de suite jusqu’à la fin du parcours. 

La marelle de la terre à la lune

Le principe est identique à la marelle classique, mais le dessin de la marelle diffère. Il faut éviter la case « Enfer » et passer à cloche-pied sur les jours de la semaine en passant, bien sûr du samedi au dimanche pour amorcer le retour.

La marelle « le carré de la lune »

La marelle est dessinée selon le schéma à télécharger. Le départ se fait de la case lune. Il s’agit alors de sauter à pieds joints dans les cases numérotées en suivant leur ordre. Si le joueur réussit son parcours, il pose son caillou sur la case de son choix. Les joueurs suivants devront éviter cette case par la suite. Le jeu se termine quand toutes les cases sont occupées. Le gagnant est celui qui a réservé le plus de cases.

Le petit « plus »

No products found.

Galerie d’inspiration

Retrouve plein d’autres idées de jeux et d’activités pour un anniversaire, sur notre tableau Pinterest !

Epingle l’idée pour plus tard !

Le jeu de la marelle a toujours beaucoup de succès. Découvre les nombreuses variantes de ce jeu intemporel !